La permaculture

La permaculture est une démarche qui permet de concevoir des systèmes de production durables et autonomes. (1)

Cette démarche repose sur trois principes éthiques : prendre soin de l’homme, prendre soin de la nature, redistribuer les surplus, et sur des  principes de conception. (2)

Elle peut s’appliquer à tous les domaines de la société (habitat, santé, éducation, relations humaines, technologie…) et prend aussi bien en compte les expériences du passé que les technologies actuelles. (3)

(1) La démarche :

O.B.R.E.D.I.M.

O = Observations du système en place, des système en lien, ce qui fonctionne, comment ?, ce qui peut être amélioré, renforcé, …

B = Bordures : les limites sont envisagées comme point d’ échanges avec l’extérieur, et non comme frontières. On les considères comme zones à haut-potentiel de par leur nature mixte, métissée.

R = Ressources : possibilités du lieu, matériel disponible,  savoirs, savoirs faire et savoir être des acteurs du projet, personnes-ressources, échanges possibles avec l’extérieur, apports financiers, … Les ressources locales sont déterminantes de l’orientation du projet.

E = Évaluation : précision du projet, des objectifs selon les ressources disponibles,  définition du rôle de chaque acteur selon sa « niche », ses compétences et ses motivations, recherche  des éléments et acteurs manquants, …

D = Design : réalisation d’un plan, planification des différentes étapes de réalisation, définition des tâches, distribution des rôles, …

I = Implantation : réalisation concrète, chacun prend son rôle en main, chaque chose est mise à sa place

M = Maintenance (entretien des installations, )

Cette présentation linéaire ne reflète pas tout à fait la réalité. En pratique, pour optimiser le système, il est nécessaire de faire des allées et venues entre ces différentes étapes, d’envisager cette démarche de manière circulaire

(2) Les principes

permaculture-ethique

(3)Les domaines d’application :

fleur-permaculture-complete-couleur

%d blogueurs aiment cette page :